Bonnes et mauvaises fortunes

Après 2017 et un double épisode de gel qui avait détruit la récolte, 2019 sera une deuxième année blanche pour CRESUS. Les gelées de début mai suivies d’un fort passage de grêle en juillet auront eu raison de ce millésime.

CRÉSUS retrouvera des couleurs avec le millésime 2020 actuellement à l’élevage avec belle structure très prometteuse.

Suite à l’épisode de gel du printemps et aux caprices d’un été humide, les vendanges 2021 ont été exceptionnellement tardives, à l’approche de la mi-octobre, pour un volume réduit de 50%.